Sélectionner une page

L’ostéopathie selon Antonino Mercuri

Le saviez-vous ? Le mal de dos est le motif premier pour lequel les français vont consulter un professionnel de santé. Et si beaucoup se rendent directement chez leur médecin généraliste, de plus en plus de français optent pour l’ostéopathie. En effet, l’ostéopathe est souvent connu comme étant, en quelque sorte, le spécialiste du mal de dos. Mais contrairement aux idées reçues, l’ostéopathe peut agir sur bien d’autres maux et dysfonctionnements du corps humain. C’est notamment l’avis d’Antonino Mercuri, ostéopathe depuis plus de trente ans. Aujourd’hui, il nous dit tout sur le fonctionnement de l’ostéopathie et sur ses bienfaits.

Conseils pour devenir ostéopathe

Antonino Mercuri, ostéopathe de profession, donne quelques conseils aux jeunes étudiants qui souhaiteraient exercer ce métier. Bien choisir son école Le premier conseil est de bien choisir son école. Il y a aujourd’hui un grand nombre d’établissements qui proposent...

lire plus

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une pratique manuelle qui consiste à résoudre, grâce à des manipulations de la part d’un professionnel, de nombreux problèmes de mobilité ou de blocage de notre corps. Cette pratique peut notamment s’avérer très utile dans le cas d’un mal de dos ou de nuque. Élaborée au 19ème siècle par un médecin américain, Andrew Taylor Still, l’ostéopathie rencontre de plus en plus de succès auprès du grand public mais aussi auprès des sportifs. Longtemps discréditée, elle est désormais reconnue comme une médecine complémentaire en France depuis 2002. Elle capable d’éviter tout développement accru de certaines douleurs, en agissant de manière complémentaire à la médecine générale et à la kinésithérapie.

Il existe de nombreuses techniques en ostéopathie telles que la torsion, la traction et d’autres massages profonds. La gestuelle en ostéopathie peut comprendre à la fois des mouvements très rapides et d’autres bien plus doux, toujours dans le but de débloquer une douleur précise, sans jamais la forcer.

Comment les ostéopathes agissent sur les douleurs ?

D’après Antonino Mercuri et de nombreux ostéopathes, le corps fonctionne comme une unité et ses différents membres et organes sont tous reliés entre eux. Par conséquent, certaines postures, certains gestes ou certaines douleurs peuvent largement influencer d’autres parties du corps. En effet, un seul problème lié à une posture, un traumatisme ou un stress est capable de se répercuter sur l’ensemble de l’organisme. Ainsi les ostéopathes prennent soin d’évaluer le corps d’un patient dans son ensemble. C’est pourquoi, l’ostéopathe est en mesure de poser beaucoup de questions à ses patients afin de connaître la cause exacte d’une tension ou d’un blocage engendrant alors une douleur. Une fois la cause identifiée, l’ostéopathe peut alors procéder à une manipulation du patient.

Quels sont les maux capables d’être soulagés grâce à l’ostéopathie ?

Contrairement à ce que l’on peut penser, l’ostéopathie ne règle pas uniquement les problèmes de dos, même si cette forme de médecine s’avère particulièrement efficace pour ce type de douleur. En effet, de nombreuses études scientifiques ont été réalisées afin de démontrer l’efficacité de l’ostéopathie concernant les maux de dos et les douleurs situées dans la nuque. Dans certains cas, elle agit même de manière plus efficace qu’un traitement médicamenteux, notamment pour des douleurs qui persistent sur le moyen et long termes. Elle permet de soulager largement les douleurs et cela sans aucun effet secondaire lié à une prise quotidienne de médicaments.

Outre les maux de dos, l’ostéopathie peut agir sur de nombreux maux de tête ou de la nuque. Qu’il s’agisse de migraine ou de problèmes liés à la gorge, aux oreilles et au nez, l’ostéopathie peut se révéler comme étant une solution à des douleurs chroniques. Mais une autre vertu de l’ostéopathie concerne les maux de ventre. En effet, des constipations ou des ballonnements à répétition peuvent parfois être soulagés par la consultation d’un ostéopathe. Il en va de même pour les douleurs gynécologiques, souvent liées à des règles douloureuses. En définitive, le champ d’intervention d’un ostéopathe est très large et est capable de réagir face à de nombreuses douleurs.

Par ailleurs, ce type de médecine peut aussi s’avérer bénéfique pour des maux plus psychologiques, tels que le stress, l’insomnie, l’angoisse. Néanmoins, Antonino Mercuri tient tout de même à préciser que l’ostéopathie peut traiter de nombreuses douleurs, à la seule condition qu’il n’y ait aucune pathologie de type infectieuse, génétique, voire cancéreuse qui méritent, dans ce cas, la consultation d’un expert.

Comment se déroule une séance d’ostéopathie ?

Comme tout professionnel de la santé, Antonino Mercuri affirme qu’il est essentiel de s’adapter à chaque patient. Ainsi, les séances peuvent être très différentes d’un patient à un autre. Cependant, les séances d’ostéopathie se déroulent généralement de la manière suivante :

Premièrement, l’ostéopathe procède à une phase d’analyse et de questionnement du patient, que l’on appelle l’anamnèse, afin d’évaluer les principales caractéristiques et origines de la douleur que décrit le patient. Il est alors amené à poser de nombreuses questions au patient afin d’identifier clairement sa douleur. Ensuite, une fois que l’ostéopathe dispose de suffisamment d’informations, il peut procéder à la manipulation du patient. Tout d’abord, il demande au patient de se mettre en sous-vêtements afin d’observer sa posture. L’ostéopathe demande alors au patient de s’installer sur la table d’ostéopathie. Les positions adoptées par le patient au cours de la séance peuvent largement varier. Il peut passer d’une position allongée à une position assise et même debout.

Toutes les séances durent généralement une soixantaine de minutes. A la fin de la manipulation, l’ostéopathe peut éventuellement effectuer un bilan de la séance avec le patient. Parfois cela peut permettre de diriger le patient vers un autre professionnel de la santé ou de lui conseiller d’effectuer certains exercices à reproduire durant quelques jours, voire quelques semaines. Et si cela est nécessaire, l’ostéopathe peut aussi recommander au patient de revenir pour une autre consultation.

A qui s’adresse l’ostéopathie ?

Comme nous avons pu le constater, l’ostéopathie peut être une solution efficace dans de nombreux cas de douleurs chroniques ou ponctuelles, qu’elles soient musculaires, articulaires, etc. De plus, elle ne s’applique pas qu’à une certaine tranche d’âge. L’ostéopathie est capable d’aider de nombreux patients, qu’ils soient adultes, seniors, adolescents et même nourrissons. Il faut savoir aussi qu’une séance d’ostéopathie ne nécessite pas d’ordonnance de la part d’un médecin généraliste. Et même si vous ne présentez aucune douleur particulière, Antonino Mercuri conseille de se rendre chez un ostéopathe, au minimum une fois par an, afin de ré-harmoniser l’ensemble de votre corps.

En quoi l’ostéopathie est-elle différente de la kinésithérapie ?

Souvent, on peut penser à tort que l’ostéopathie se rapproche énormément de la kinésithérapie. Cependant, Antonino Mercuri tient à faire quelques précisions à ce sujet. Il est vrai que certaines techniques exercées par les kinésithérapeutes et les ostéopathes peuvent paraître similaires. Pourtant, elles ont toutes deux un but différent et des causes généralement différentes. Pour mieux comprendre la différence entre ces deux pratiques, il est important de comprendre le rôle distinct de chacun de ses professionnels de la santé. Un ostéopathe intervient généralement dans le cas d’une douleur et essaie d’identifier l’origine de cette douleur afin de la soulager, de manière relativement ponctuelle. Au contraire, un kinésithérapeute intervient essentiellement au sein du système musculo-tendineux et permet alors au patient de réagir face à une douleur déjà bien identifiée.

Par ailleurs, la position du patient dans ces deux pratiques est différente. Dans le cas d’une séance d’ostéopathie, le patient sera majoritairement passif, en se laissant simplement manipuler par le praticien. En revanche, dans le cas d’une séance de kinésithérapie, le patient est bien souvent présent dans le cadre d’une rééducation. Ce dernier doit alors agir au cours de la séance afin de rééduquer lui-même son muscle ou son articulation. Les deux pratiques ne sont donc pas diamétralement opposées mais elles fonctionnent bien souvent de manière complémentaires.

En définitive, on peut dire que l’ostéopathie est une pratique qui séduit de plus en plus de personnes souffrant d’une douleur spécifique. Et au vu du nombre croissant de personnes adeptes de l’ostéopathie, tout porte à croire que ses effets sont positifs sur de nombreux patients. En effet, grâce à son effet réparateur tout en douceur, l’ostéopathie se révèle comme étant une véritable solution à une multitude de maux.